Le chemin de la sagesse

Hello la team ADF,

La mission de témoigner est belle mais elle a besoin d’ouvriers à sa moisson. Le Seigneur fait que nous ne sommes pas seules, mais qu’il a mis sur notre route des frères, des sœurs qui ont eux aussi des talents merveilleux à révéler et qui ont leur place pour témoigner, partager la Parole de Dieu, encourager et fortifier. Conscientes de tout cela et n’étant pas fermées à nous petite équipe noyau d’Aventure de foi, nous accueillons volontiers des frères et sœurs, amis, prêtres, religieuses ou consacrés pour contribuer à ce blog.

Nous sommes ravies en ce premier samedi de septembre de vous proposer le partage hebdomadaire de François Joseph Ousselin. Pour le présenter brièvement, il est de par son métier journaliste. Dans sa paroisse en Guadeloupe, il prépare les jeunes au sacrement de la Confirmation et il est membre accompagnateur de l’association Jeunesse en Mouvement pour Jésus en Guadeloupe. Nous aurons l’occasion de revenir sur cette association si chère à notre coeur, née à la suite des JMJ de Madrid en 2011 par des jeunes pour les jeunes de Guadeloupe.

Chaque semaine, hors juillet août, François Joseph écrit aux jeunes qu’il accompagne ou qu’il a accompagné une méditation en lien avec l’évangile du dimanche. Il ne fait que lancer son filet, le reste c’est Dieu qui gère.

Il est temps de lui laisser la parole. Merci à toi François Joseph pour ta grande disponibilité et ton oui à œuvrer avec nous pour la gloire de Dieu !

C’est l’heure du retour. Bientôt quinze ans que je me suis proposé de maintenir cette veilleuse allumée pour les jeunes que j’ai accompagné à la confirmation. Son audience s’est par la suite élargie sans toujours rester sur la table de chevet pour laquelle il est rédigé chaque semaine.

C’est que, je le conçois, après la confirmation, le temps du lycée et des études est souvent celui de la grande remise en question et de la mise à l’écart de toute pratique religieuse.

Parce que la radicalité de l’Evangile semble souvent inconciliable avec la liberté que les jeunes adultes recherchent.
Et pourtant, c’est en Dieu seul que se trouve la plus grande des libertés. C’est Lui seul qui accepte d’aimer sans pour autant être aimé en retour, qui reste fidèle sans qu’on ne le soit toujours avec Lui, qui pardonne même lorsque les pardonnés sont incapables de pardonner…

Une liberté que je me dois donc de respecter. J’aimerais tant que ce message puisse être ouvert par tous ceux auxquels il est envoyé mais quand bien même il ne le serait par aucun d’entre eux, je me sentirais obligé de le rédiger pour le jour où l’un d’entre eux aurait un grand besoin de le lire et d’y découvrir le soutien que la Parole nous apporte en toutes circonstances.

La sagesse de Dieu, comme le salut qu’Il accorde aux Hommes qui le choisissent, sont gratuits. Mais cette gratuité est peut-être ce qui effraie beaucoup. Alors, ils vont voir des coaches, des guides, des gourous et tant d’autres qui font payer leurs services. A une parole énergisante comme celle de Saint Paul qui dit gratuitement « Soyez toujours dans la joie, priez sans relâche, rendez grâce en toute circonstance : c’est la volonté de Dieu à votre égard dans le Christ Jésus. N’éteignez pas l’Esprit, ne méprisez pas les prophéties, mais discernez la valeur de toute chose : ce qui est bien, gardez-le ; éloignez-vous de toute espèce de mal. » (1 Thessaloniciens 5, 16-22), on préfère celle d’un coache en bien-être qui nous fera payer pour qu’il puisse nous dire de rechercher en nous l’harmonie des éléments qui nous composent. Dans la logique, la même chose mais le coach coute plus cher que Dieu.

Alors, en ce temps de rentrée, j’aimerais simplement vous inviter à découvrir le Livre de la Sagesse (proclamé ce dimanche dans nos églises) pour y entendre les mots qui suivent :

« Quel homme peut découvrir les intentions de Dieu ? Qui peut comprendre les volontés du Seigneur ? Les réflexions des mortels sont incertaines, et nos pensées, instables ; car un corps périssable appesantit notre âme, et cette enveloppe d’argile alourdit notre esprit aux mille pensées. Nous avons peine à nous représenter ce qui est sur terre, et nous trouvons avec effort ce qui est à notre portée ; ce qui est dans les cieux, qui donc l’a découvert ? Et qui aurait connu Ta volonté, si Tu n’avais pas donné la Sagesse et envoyé d’en haut Ton Esprit Saint ? C’est ainsi que les sentiers des habitants de la terre sont devenus droits ; c’est ainsi que les hommes ont appris ce qui te plaît et, par la Sagesse, ont été sauvés. »

(Sagesse 9, 13-18)

J’en suis sûr, Dieu aimerait que chacun se réalise en Lui et partager avec lui la Sagesse qui vient de Lui seul. Mais par Amour pour nous, Il ne nous oblige à rien. Il espère que notre volonté convergera vers Lui et ainsi, qu’Il pourra déverser en nous toute sa Sagesse.

Vous souhaiter une bonne année, c’est souhaiter que chacun trouvera le chemin de la Sagesse pour gouverner sa vie.

Je vous le souhaite.

De tout cœur avec vous.

A bientôt,

François Joseph.

Pour aller plus loin :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :