#Carêmentplus n°4 : le temps de l’Action de Dieu

Depuis le début de notre parcours de carême, nous parlons du temps de Dieu, comme du temps où Dieu agit en nous, à travers nous, les évènements de nos vies, par nous. Mais comment concrètement se manifeste l’action de Dieu ? Et pourquoi avons-nous besoin que Dieu agisse dans nos vies ?

Du visible à l’invisible…

Commençons par le comment. Dieu agit, parfois par des signes visibles, parfois par des signes invisibles, mais il agit en tout temps. Visible c’est à dire qu’on peut concrètement voir sa main à l’œuvre. A l’inverse, dans l’invisible, l’action de Dieu est plus subtile, cachée, discrète.

La Bible, de la Genèse à l’Apocalypse, relate de nombreux signes et prodiges où Dieu agit visiblement. Lorsqu’il crée le monde, Dieu le Père dit et il fait : son action est visible. De même, il se rend visible aux yeux des prophètes, comme par exemple à Moïse lorsqu’il se révèle dans le buisson ardent. Dieu – le Père – agit aussi par les prophètes qu’il choisit et envoie : par le bras de Moïse, il fend la mer en deux et libère le peuple hébreu. Dans la continuité de l’œuvre divine, les évangiles relatent l’action visible de Dieu, le Fils : Jésus guérit de nombreux malades, Jésus multiplie les pains, Jésus apaise la tempête… bref Jesus agit visiblement pour guérir, sauver, nourrir les foules, le plus beau signe visible de sa présence se trouvant certainement dans le miracle eucharistique qui est encore d’actualité aujourd’hui. Dieu se donne à voir !

On ne peut cependant pas réduire l’action de Dieu à ce qu’il dit ou ce qu’il fait, car Dieu est aussi Esprit et il agit par l’Esprit Saint en ceux et celles qui le reçoivent et vivent de lui. L’Esprit de Dieu agit en la Bienheureuse Vierge Marie et en tous les saints et les saintes de Dieu. C’est en ce sens que nous pouvons comprendre les apparitions mariales et miracles reconnus par l’Eglise. Oui, Marie est apparue et a touché des cœurs mais pour la gloire de Dieu. Oui, des personnes ont été exaucées par l’intercession d’un ou d’une sainte mais pour la gloire de Dieu. C’est toujours Dieu qui est à l’œuvre !

On ne peut pas non plus cantonner l’action divine à une question de visible ou d’invisible. En fait, le visible et l’invisible agissent conjointement car derrière un signe visible, se cache souvent une part d’invisible, d’indicible appelé à être médité. Et dans ce qu’on ne voit pas, Dieu sait se rendre visible. Face à l’action de Dieu, c’est donc tous nos sens et notre coeur qui sont mobilisés. Dieu peut parfois agir sans réalité physique, simplement par une parole. Il nous faut alors ouvrir nos oreilles : « que celui qui a des oreilles entende. » Dieu, personne ne l’a jamais vu mais on peut le sentir dans l’amour fraternel, dans l’effusion de l’Esprit Saint, dans la prière. Il faut ouvrir les yeux de notre coeur pour voir ces actions de Dieu dans nos vies. Elles ne sont pas ponctuelles, elles sont réelles et quotidiennes.

Vivre l’intériorité avec Dieu

L’intériorité est le chemin qu’il nous faut emprunter pour saisir l’action de Dieu en nous et autour de nous. Sainte Thérèse d’Avila l’avait bien compris. Sa vie durant, elle a emprunté ce chemin silencieux, profond pour rencontrer Dieu, pour se laisser toucher et travailler par Lui. Son secret pour nous aujourd’hui, réside en trois points, s’appuyant sur l’image du jardinier qui a besoin d’eau pour arroser la terre :

1) Faire l’effort de descendre – comme dans un puits – dans les mots de l’Evangile, lus et relus, pour y découvrir la Présence de Dieu. Autrement dit, apprendre à intérioriser la Parole de Dieu. La Bible n’est pas qu’un livre, elle est « vivante, énergique et plus coupante qu’une épée à deux tranchants », « elle juge des intentions et des pensées du coeur » (Hébreux 4, 12), elle n’est pas une histoire du passé mais d’aujourd’hui (Luc 4, 12). La parole de Dieu est notre nourriture quotidienne, elle ne peut être un passe-temps, elle doit s’ancrer dans nos vies d’aujourd’hui et devenir le conseil et le réconfort de toutes nos situations de vie. Quiconque s’appuie sur la Parole a des fondations solides nous dit Jésus (Matthieu 7, 24). Plus tu lis la Parole, plus elle te façonne !

Mais descendre dans le puits de la Parole n’est pas chose aisée : on peut se fatiguer et se décourager. C’est pourquoi, nous dit Sainte Thérèse, Dieu voit nos efforts et, de même que la roue à godets soulage le jardinier pour puiser l’eau, de même Dieu est le guide parfait pour lire la Bible. C’est lui qui nous inspire, c’est lui qui nous parle. Plus tu t’abandonnes en Dieu, plus il te remplit de sa grâce !

2) Un autre moyen de se laisser travailler par Dieu, de le laisser agir en nous, c’est de l’accueillir en nous. Bonne nouvelle ! Par notre baptême, nous l’avons déjà reçu : c’est l’Esprit Saint. Il est cette eau courante qui nous est donné mais à qui trop souvent, nous fermons le robinet et que nous empêchons de couler en nous. Nous devons apprendre à nous laisser faire par l’Esprit Saint qui prie en nous. Autrement dit, nous devons cultiver une vie intérieure avec l’Esprit Saint. Plus tu vies avec l’Esprit Saint, plus tu es irrigué de l’amour, la force, la paix de Dieu.

3) Vivre de l’Esprit Saint, avec la Parole comme roc nous éloigne de tout orgueil et nous ouvre à la grâce. Comme le jardinier qui n’a pas la maîtrise de la pluie pour imbiber la terre, nous aussi, nous n’avons pas la main sur la vie, la mort, le temps présent et le temps à venir. Mais le jardinier n’attend pas de connaître quand adviendra la pluie pour se mettre au travail ; plutôt, il l’espère et il sait qu’elle va advenir parce qu’elle est un don précieux du ciel pour son travail, pour sa vie. De même, nous ne savons pas quand adviendra l’action du Seigneur dans notre vie, mais nous l’espérons et nous croyons qu’il agira. Autrement dit, nous devons intérioriser l’espérance que l’action de Dieu est certaine et puissante. Elle n’est pas pour les uns ou les autres, elle est pour tous. Dieu a promis, Dieu réalisera ses promesses.

Dieu agira comme la pluie : il déversera sa grâce sur la terre de nos vies mais c’est à nous de semer les bons grains et de veiller à leur croissance. On ne maîtrise pas la pluie de grâces mais on doit apprendre à vivre avec la grâce et se laisser porter par elle.

Pour être saints et porter du fruit…

Après avoir exploré le comment Dieu agi, comment pouvons-nous reconnaître son action dans notre vie, nous voilà maintenant à nous demander pourquoi. Pour quelles raisons doit on laisser Dieu agir en nous ?

Sainte Thérèse d’Avila nous propose une piste de réponse toujours en lien avec le jardinier et son jardin. En effet, tout comme jardinier œuvre pour que son jardin soit beau, bien entretenu et qu’il porte du fruit, Dieu veut agir en nous pour que nous soyons beaux, resplendissants de sa sainteté et que nous portons du fruit. Car il nous faut reconnaître que souvent, nous sommes enlaidis par le péché et que nous sommes stériles par choix, mauvaise volonté ou découragement. Pour nous débarrasser de ces mauvaises herbes et ces tentations morbides, pour être saints, nous avons besoin de Dieu, de son secours, de son aide : « Dieu, viens à mon aide ; Seigneur, à mon secours! »

Chers amis, ce temps particulier de Carême est le moment propice pour désirer, implorer cette action de Dieu en nous, pour changer nos cœurs, pour changer le monde. S’appuyer sur sa Parole, vivre de l’Esprit Saint, dans l’Espérance de sa venue. Comme les prophètes, les disciples, comme la Bienheureuse Vierge Marie et tous les saints du ciel, il nous faut faire ce pas, ce détour jusqu’à Dieu, nous abandonner a lui, s’en remettre à son action, à sa volonté. Et devenir à notre tour témoins de la grâce divine.

Concrètement, pendant cette semaine, je vous propose d’expérimenter l’intériorité : soit en prenant le temps de méditer la Parole, soit en prenant un temps de qualité avec le Seigneur ; soit en prenant la résolution d’être plus disposés à l’Esprit Saint.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :